Saint-Jean-de-Luz : une partie de la plage bientôt réservée aux phoques

phoques plage Saint-Jean-de-Luz

La plage de la Digue aux Chevaux, zone Natura 2000 ?

Un collectif d’associations pour l’Environnement (SEPANSO, LPO, GREENPEACE, WWF, etc…) vient d’adresser un courrier à la commune de Saint jean de Luz qui se trouve fort embarrassée.
En effet, cette lettre fait état de la demande du collectif de déclarer la plage de la Digue aux Chevaux, ZONE NATURA 2000 dès l’hiver 2019. Bien que cette mini plage n’ait pas un grand intérêt écologique, si ce n’est que c’est la première plage non-fumeurs sur la Côte Basque, nos édiles ont accueilli cette missive avec intérêt.
A l’image de ce qui s’est fait dans les Pyrénées et dans les Alpes avec l’introduction de l’ours et du loup, le collectif souhaite utiliser cette plage pour l’introduction et la sédentarisation du phoque dans la rade. Le collectif avance les points suivants pour défendre sa proposition :

  • Une activité naturelle pour la baie qui attirerait beaucoup de touristes.
  • Une intégration de la destination Saint Jean de Luz dans un pack touristique (Musée de la Mer, Cité de l’Océan, Plage de la Digue aux Chevaux)
  • Rééquilibrage vers le Bd Thiers de l’offre touristique luzienne concentrée aujourd’hui autour de l’Eglise et de la Place Louis XIV.
  • Un débouché assuré pour quelques mois, pour les fileyeurs luziens qui devront fournir le poisson nécessaire à la consommation des phoques.
  • La compatibilité entre les phoques et surfeurs. Jamais, ces derniers n’ont été attaqués par des phoques

D’autre part, le collectif s’appuie sur le savoir-faire d’une association qui vient de réussir à sédentariser toute une famille de phoques dans un site semblable au notre, sur la côte est de l’Irlande. Sa directrice, Miss Shirley O’Tary se dit prête à séjourner à St Jean, le temps qu’il faut pour réussir cette implantation.

La visite d’un phoque, cet hiver sur cette plage fut une attraction appréciée des locaux et des touristes. L’attitude très respectueuse de la population vis-à- vis de ce phoque va peut-être décider la Mairie à donner une suite favorable à cette demande. Elle est, de plus, poussée par l’Office de Tourisme local qui envisage de créer, à l’image de la Fête du Thon et des traversées de la baie à la nage, une Fête du Phoque et une traversée de la Grande Plage en skis de randonnées peaux de phoques, évidemment !

225 Partages