Soyez payés pour contrôler le stationnement à Saint-Jean-de-Luz

stationnement Saint-Jean-de-Luz

Après avoir été parmi les premières villes de France à proposer le paiement du stationnement par mobile, c’était il y a trois ans déjà, en août 2015, Saint-Jean-de-Luz va encore plus loin et souhaite maintenant susciter une grande vague citoyenne en permettant à tout un chacun de contrôler les véhicules stationnés, et bien sûr d’être payé pour cela, du moins pour chaque véhicule pris en faute.

L’idée, prometteuse, est limitée dans un premier temps aux stationnements réglés via l’application EasyPark ou par SMS. Les automobilistes utilisant les traditionnels tickets de stationnement ne peuvent pas être contrôlés par ce système, du moins pour le moment.

Le principe est simple. Il vous suffit de vous balader en ville et de pointer votre smartphone vers un véhicule. Après lecture automatique de la plaque d’immatriculation, l’application est en mesure de contrôler instantanément si ce véhicule dispose d’un stationnement valide. Si oui, tout va bien, vous pouvez passer au véhicule suivant, mais dans le cas ou l’automobiliste n’aurait pas réglé sa dîme, le véhicule est alors indiqué comme étant “en infraction”, libre à vous ensuite de le signaler si vous le souhaitez. Une photo du véhicule, votre emplacement, et d’autres renseignements utiles, sont envoyés au centre qui gère l’application. Moins de 10 jours après, l’automobiliste recevra le montant du FPS à payer (Forfait Post Stationnement). Un accord entre la société qui exploite l’application et la ville a rendu cela possible, mais c’est surtout la nouvelle législation, en vigueur depuis le 1er janvier 2018, qui a véritablement ouvert la voie à ces nouveaux moyens de contrôle.

En plus de la satisfaction du devoir accompli, votre compte sera crédité d’un montant forfaitaire (on parle de 2 euros) pour chaque signalement constaté et avéré. Le solde total est ensuite versé chaque fin de mois sur le compte bancaire de l’utilisateur.

Pour que le système n’encourage pas les Luziens à se contrôler les uns les autres, un bonus est prévu pour les signalements de véhicules immatriculés en dehors du département. Le contrôle est automatique via une interrogation du fichier des cartes grises, en toute confidentialité toutefois, l’application affichant à l’écran le montant de la rétribution de l’utilisateur, mais en aucun cas les renseignements confidentiels dont il n’a rien à faire.

Ainsi, là où le signalement d’un résident ne fait gagner “que” 2 euros, signaler un Landais, un Bordelais ou encore un Parisien, peut rapporter jusqu’à 4 euros.

À noter que la société à l’origine de cette application planche déjà sur la possibilité, très demandée par les municipalités, de signaler les infractions autre que liées au défaut de paiement. Ainsi il sera peut-être possible, dans un futur proche, armé de son seul smartphone, de signaler en un clic les véhicules mal stationnés sur la voie publique et de toucher quelques euros en retour. Toute peine méritant salaire.

Une annonce officielle devrait être faite dans le courant du mois, avec un lancement en phase beta avant le début de l’été. Une cinquantaine de volontaires seront pris pour toute la durée de cette phase bêta, seul impératif, être Luzien à l’année. Nous ne manquerons pas de vous indiquer tous les détails de cette phase de test. Enfin, si l’expérimentation est concluante, le programme sera ouvert à tous les résidents Luziens.